" Les conséquences humanitaires

de l'arme nucléaire "

25ème Conférence des Nations Unies

sur les questions de désarmement

Hiroshima  -  27 août 2015

 

Dans le cadre du 70ème anniversaire des bombardements atomiques d'Hiroshima et Nagasaki, la 25ème Conférence des Nations Unies sur les questions de désarmement (UNCDI - United Nations Conference on Disarmament Issues) s'est tenue du 26 au 28 août 2015 à Hiroshima et était intitulée : « Vers la réalisation d’un monde sans armes nucléaires, après la conférence d’examen 2015 du TNP ».

On trouvera ici mon discours en français et en anglais prononcé au nom de la France, dans le cadre du panel "Les conséquences humanitaires de l'arme nucléaire".

Ci-dessous, mon inscription au Livre d'or du Musée du Mémorial de la Paix, évidemment écrite à titre personnel.

" J'ai vu les images des paysages hantés par le vide des vies effacées. Et celle des rescapés irradiés, exclus de la vie après avoir été miraculés de la mort. Ils semblaient marcher dans un monde qui ne les voyait pas, ils ne pouvaient plus se mêler aux autres vivants. Il faudra que les disparus s'évadent de la nuit qui les a engloutis, pour revivre en nous ; qu'ils prennent place parmi les absents qui nous habitent et les vivants qui nous entourent, pour que nous puissions entendre leur chant de douleur, la mémoire trahie, l'innocence perdue et l'ombre des désatres anciens dans les printemps à venir. "

Hiroshima mon amour

(Séquence d'ouverture - 4mn29s)

"I have seen the pictures of lands haunted by the void of obliterated lives. And of the irradiated survivors, banned from life after being miraculously saved from death. They seemed to be moving in a world that did not see them; they could no longer mingle with the living. Those who have disappeared must escape from the darkness that has enshrouded them, to live again in us. They must take their place among those we have lost but are still in us, and among the living who are by our side, so that in the springtimes to come we will hear their song of pain, their memory betrayed, their lost innocence and the dark shadows of past disasters."

© 2018